Accueil ACotonou Prise en charge des personnes atteintes du bec de lièvre: La Fondation...

Prise en charge des personnes atteintes du bec de lièvre: La Fondation Etisalat offre 4 millions Cfa à l’Ong Emergenza Sorrisi

78
0
PARTAGER
La Fondation Etisalat offre 4 millions Cfa à l’Ong Emergenza Sorrisi

Quatre millions de francs Cfa. C’est le montant du don fait par la Fondation Etisalat Bénin, vendredi 23 mars dernier au profit de l’Organisation non gouvernementale Emergenza Sorrisi. Le geste vise à appuyer le combat et l’engagement de cette organisation contre le bec de lièvre et toutes autres affections qui déforment le visage des enfants, les privant ainsi de sourire et de joie.

Présente dans les actions sociales, la Fondation Etisalat Bénin milite également pour le sourire des enfants. C’est ce qui justifie sans doute le soutien apporté à l’Ong Emergenza Sorrisi doctors for smiling children Benin dans sa lutte contre le bec de lièvre. Vendredi 23 mars dernier, cette fondation a fait don d’un chèque de quatre millions de francs Cfa pour soutenir les campagnes de chirurgie oragnisées par Emergenza Sorrisi, notamment celle à venir du 14 au 20 mai à Abomey-Calavi. « Fondation Etisalat Bénin prône une bonne éducation des enfants qui passe par la santé », a déclaré Dolores Chabi Kao, secrétaire exécutive de la fondation. Pour elle, le slogan « Ensemble sauvons des vies », traduit l’engagement fort de ladite fondation en faveur de nombreuses actions dont le soutien apporté à la lutte contre le bec de lièvre. Par ce geste, indique-t-elle, cette fondation veut apporter le sourire à chaque enfant et agir pour son bien-être.
La fondation ne compte pas se limiter à cette seule action. Elle ambitionne d’être présente partout où se mèneront3 des actions pour sauver les enfants, aider les enfants malnutris, améliorer les conditions des personnes en situation de handicap, s’est-elle engagée avant de remettre officiellement le chèque de 4 millions de francs Cfa, appui de la Fondation Etisalat Bénin, à l’Ong Emergenza Sorrisi doctors for smiling children Benin dans sa lutte contre le bec de lièvre.
L’Ong Emergenza Sorrisi doctors for smiling children Benin organise du 14 au 20 mai prochain, en partenariat avec le ministère de la Santé, la huitième édition de sa mission médicale de chirurgie plastique et de réparation des becs de lièvre, des fentes labiales et palatines, des séquelles des brûlures. Cette mission aura lieu au Centre hospitalier universitaire de zone d’Abomey-Calavi. Des inscriptions sont déjà ouvertes à cet effet au siège de l’Ong. Une aubaine à saisir, lance Eustache Akoto qui invite les personnes atteintes à faire le déplacement pour être gratuitement prises en charge et soignées.
Le bec de lièvre fait partie des difformités cranio-
faciales congénitales les plus connues avec une prévoyance moyenne mondiale de 1,2 pour 1000 bébés avec des variations ethniques et géographiques. Au Bénin l’Ong Emergenza Sorrisi doctors for smiling children a opéré gratuitement 365 patients pendant ses missions, de 2011 à 2016.

Donner le sourire

Le bec de lièvre, les fentes labiales et palatines sont des pathologies qui déforment le visage ses enfants, perturbant ainsi leur bien-être social et psychologique. Depuis 2010, l’Organisation non gouvernementale Emergenza Sorrisi doctors for smiling children Benin s’emploie à lutter contre ces affections à travers des missions de chirurgie réparatrice. Cette campagne qui permet chaque année à des dizaines de personnes de bénéficier de la chirurgie plastique afin de se refaire le visage en est, cette année, à sa huitième édition. « Chaque année notre organisation travaille au sourire des enfants qui naissent avec ces pathologies », informe Josué Akoto, chargé de mission et de la formation au sein de l’Ong. Il explique ensuite que ces affections connues généralement sous l’appellation « bec de lièvre » sévissent dans plusieurs localités du pays et touchent surtout les enfants. C’est une affection qui atteint le fœtus avant les deux premiers mois de vie et qui créent, à la naissance, des difficultés de succion et de locution chez les enfants atteints. Bien plus que ces difficultés, le bec de lièvre, fait remarquer Josué Akoto, est source d’exclusion, de rejet, de stigmatisation et même d’infanticide. Les enfants atteints vivent donc une certaine psychose, déplore-t-il.
Grâce à l’appui de Emergenza Sorrisi Italie, il est organisé chaque année des missions de chirurgie plastique pour faire bénéficier des soins et traitement aux populations, dira pour sa part Eustache Akoto, président de la section béninoise de l’Ong. « La santé est le capital le plus précieux de l’homme et nul n’a le droit d’être heureux tout seul », soutient-il pour expliquer la démarche de son organisation. Sont particulièrement visés par les actions de cette organisation, les personnes à faibles revenus qui ne disposent d’aucune possibilité de s’offrir ou d’offrir à leurs enfants la chirurgie pour se refaire le visage.
Mais Emergenza Sorrisi doctors for smiling children Benin ne se limite plus aux missions de santé. Elle fait de plus en plus dans l’organisation et la prévention, soutient son premier responsable. Le bec de lièvre étant causé, entre autres, par la malnutrition sévère de la mère enceinte, la consommation du tabac en période de grossesse, la malpropreté, le défaut de soins et de suivi d’une grossesse et accessoirement les unions consanguines, des campagnes de sensibilisation et de formation sont initiées à l’endroit des populations pour également prémunir contre le mal.