Accueil ACotonou Port des faux cils: Une manière dangereuse de se rendre belle

Port des faux cils: Une manière dangereuse de se rendre belle

98
0
PARTAGER
Port des faux cils: Une manière dangereuse de se rendre belle

Le port des cils artificiels communément appelés « faux cils » devient de plus en plus fréquent chez les jeunes filles et les dames de nos villes qui veulent se faire plus « belles ». Cette mode n’est pas sans conséquences sur leurs yeux.

Rita, une jeune fille rencontrée dans un atelier d’esthétique, nous confie qu’elle aime particulièrement porter les faux cils parce qu’ils la rendent plus séduisante. Abondant dans le même sens, Juliette, étudiante, affirme que le port des cils artificiels change son visage et la rend plus belle.
Si chez ces femmes, le port des faux cils constitue un moyen pour rehausser leur beauté naturelle, d’autres estiment qu’ils permettent d’attirer une certaine « clientèle ». Judith, servante dans une buvette à Cotonou, affirme avec fierté que « C’est l’accessoire idéal pour un regard qui séduit les clients ».
Il y a deux types de faux cils, précise Bernice Ahouansè, directrice et spécialiste en esthétique, citant « les faux cils naturels et les faux cils synthétiques ». « Le premier a un aspect plus simple et n’a pas de conséquence sur les yeux, car il est léger et souple ; nous avons des faux cils pleins qui s’appliquent sur la totalité du ras des cils supérieurs et n’est pas difficile à placer. Je les recommande souvent à mes clientes », fait savoir l’esthéticienne. Aussi précise-t-elle, « Les faux cils sont réservés aux femmes et aux jeunes filles qui ne portent pas des verres ».
S’il est vrai que ces faux cils permettent aux femmes et aux jeunes filles de se rendre plus belles comme elles le prétendent, force est de reconnaître que leur port a des effets néfastes sur la santé de leurs yeux. Gustave M. Gbèdinhessi, inspecteur d’action sanitaire et technicien supérieur en ophtalmologie au Centre national hospitalier (Cnhu-Hkm) de Cotonou, signale que la pose de faux cils artificiels présente plusieurs inconvénients, notamment la déformation des paupières, les irritations des yeux. Lorsque les bouts des cils sont mal posés, poursuit-il, ils frottent sur la cornée et gène la vision. Par conséquent, l’iris en prend un coup. « Ces faux cils empêchent les glandes qui secrètent le liquide qui rend les yeux humides et souples, de fonctionner normalement. Alors, les yeux deviennent secs puisqu’ils ne secrètent plus de lubrifiant.
De plus, les faux cils perturbent la durée des vrais cils qui peuvent ne plus pousser pendant un bon moment et provoquer par la suite une alopécie, une sensation de démangeaison, de tiraillement », ajoute l’ophtalmologue. « Les faux cils ouvrent aussi la voie aux infections oculaires», alerte-t-il. Au regard de ces séquelles éventuelles, l’ophtalmologue conseille aux femmes et aux jeunes filles de rester naturelles pour éviter des problèmes d’yeux à la longue n