Accueil ACotonou Reprise imminente des classes: Une prérentrée peu animée à Bohicon

Reprise imminente des classes: Une prérentrée peu animée à Bohicon

78
0
PARTAGER
Reprise imminente des classes: Une prérentrée peu animée à Bohicon

La rentrée scolaire de l’année académique 2017-2018 est prévue pour le lundi 18 septembre prochain dans tous les établissements secondaires publics et privés. En prélude à la reprise des classes, la prérentrée est effective depuis lundi 11 septembre dernier dans les collèges de Bohicon, quoiqu’elle reste timide.

La prérentrée est effective dans les collèges publics et privés de Bohicon. Cependant, dans la plupart des collèges, il n'y a encore d'animation dans les cours des établissements, au point que l’on douterait d’une préparation effective de la rentrée du lundi prochain.
Au collège d’enseignement général 2 (Ceg 2) de Bohicon, il y a peu d’élèves, venus seuls ou avec leurs parents, pour les inscriptions. Les inscriptions se font pour les nouveaux venus en classe de sixième ou pour les élèves transférés. Les élèves exclus d’autres établissements ne peuvent s’inscrire dans cet établissement. Les frais de scolarité sont fixés à 12 000 F Cfa aussi bien pour les transférés que pour les nouveaux. Par ailleurs, les nouveaux élèves venus en classe de sixième, sont consignés, après inscription, pour le nettoyage des lieux et le désherbage du collège envahi de broussailles.
Au complexe d’excellence Jean Jacques Rousseau de Bohicon, très peu d’élèves viennent s’inscrire. On pouvait même compter au bout des doigts les quelques-uns qui sont passés.
Le constat est plus prononcé au complexe scolaire privé de l’excellence Saint-Thomas d’Aquin de Bohicon où le secrétaire et le censeur accueillent les parents et leurs enfants. Mais, contrairement au constat fait, Xavier Hounlidji, censeur de l’école, confie qu’il n’y a aucun problème par rapport aux inscriptions qui prennent fin vendredi.
Au Ceg 4 de Bohicon, la prérentrée a réellement lieu et nombreux sont les élèves présents pour les inscriptions qui se déroulent normalement. Tout comme au Ceg 2, ceux-ci procédaient aux désherbage de la cour de l’école. Quant aux enseignants du collège, ils y viennent aussi pour prendre connaissance de leurs emplois du temps et solliciter des modifications au besoin.
Il faut aussi noter qu’il y a eu, lundi dernier, une forte pluie dans la ville, ce qui a empêché certainement certains parents et élèves de sortir pour les inscriptions?