Accueil ACotonou De « Cœur d’or » à la Fondation «Yaovi Ahamada» : Miss...

De « Cœur d’or » à la Fondation «Yaovi Ahamada» : Miss Espoir plus que jamais engagée dans le social

85
0
PARTAGER
De « Cœur d'or » à la Fondation «Yaovi Ahamada» : Miss Espoir plus que jamais engagée dans le social

On connaissait « Cœur d'or », un projet dédié au bien-être des personnes démunies qui fait chaque année des heureux dans plusieurs orphelinats et centres à vocation sociale du pays. Mais depuis quelques jours, Espoir Ahamada, Miss Espoir de son nom d’artiste, a lancé les activités de la Fondation «Yaovi Ahamada» pour mieux faire parler son engagement social.

C’est sous la bannière d’une Fondation à but non lucratif financée par ses prestations en tant que musicienne chanteuse qu’Espoir Ahamada, Miss Espoir de son nom d’artiste, poursuit depuis quelques jours sur le terrain ses actions en faveur des couches les plus démunies. Celle qui était le chantre de la mobilisation des dons, vivres, ressources et vêtements au profit des orphelins, des veuves, des malades mentaux et des personnes en situation difficile est passée à une étape supérieure. Elle a lancé mercredi 16 août dernier, la « Yaovi Ahamada » du nom de son regretté père. « La Fondation Yaovi Ahamada organisera la fête de Noël pour les enfants, des campagnes de collecte de vivres pour les enfants déshérités à travers le concept « Cœur d’or », égaiera les hommes en arme chaque année au cours d’un spectacle inédit et ira au secours des couches sociales défavorisées, tout en s’activant dans plusieurs autres secteurs sociaux», explique Miss Espoir.
Et, à peine a-t-elle vu le jour, que ladite fondation se montre déjà très active.
Le lendemain de son lancement, soit le jeudi 17 août dernier, sa génitrice a organisé au profit des éléments des Forces armées béninoises un concert gratuit qui vise à les égayer. Trop occupés à veiller à la sécurité des personnes et des biens, et même à l’intégrité du territoire national, les hommes en arme, estime Espoir Ahamada, manquent de temps pour se divertir. Elle se propose donc de les divertir à travers ce concert devenu une tradition.
Pélagie la vibreuse, Sèna Noble, Nikanor, Lady G, Lyz Yèhoué, Ras I Baré, Ya Salam, Alby et d'autres artistes ont pris part à ce concert organisé au quartier général de l’état-major général des Forces armées béninoises.
Désormais, c’est la fondation naissante qui prend sur elle d’organiser ce concert comme toutes les autres actions sociales de cette artiste de la musique béninoise. D’ailleurs la fondation est dédiée à son géniteur, ancien footballeur béninois et gardien de but honoraire de l’équipe des Dragons de l’Ouémé. C’est aussi en son honneur qu’un match de gala de football opposant les éléments des Forces de sécurité et de défense et les hommes des médias et acteurs du showbiz a été organisé en prélude au lancement?