Accueil 24h au Benin Martin Assogba invite les mis en cause à répondre devant la justice

Martin Assogba invite les mis en cause à répondre devant la justice

66
0
PARTAGER

Le président de l'Association de lutte contre le racisme, l'ethnocentrisme et le régionalisme (Alcrer), Martin Assogba a soutenu ce lundi 4 juillet 2017 dans un entretien accordé à l'ABP que la thèse ''d'acharnement politique" évoquée par les personnalités citées suite à l'audit de la filière coton, est une fuite en avant.

« J'estime que tous ceux qui ont été cités dans les résultats issus de l'audit organisationnel, technique et financier relatif à la campagne de la filière coton de 2013 à 2016 doivent répondre devant les juridictions qualifiées pour amorcer la lutte contre la corruption au Bénin », a indiqué Martin Assogba, qui appelle les concernés à se présenter devant la justice pour dire leur part de vérité.

''Aucun de ceux qui sont cités aujourd'hui ne pourra affirmer qu'il n'y a pas eu un début de malversation'', fait observer le président de Alcrer avant de poursuivre : "ceux qui gèrent les ressources publiques ont toujours tendance à en abuser".

Félicitant le gouvernement Talon pour l'initiative de l'audit, Martin Assogba déclare qu'il est important de faire l'état des lieux de 2006 à 2016 afin que le nouveau régime sache comment redémarrer pour s'occuper de l'amélioration des conditions de vie et de travail des Béninois.

« Nous avons tous décrié la manière dont les choses se faisaient avec l'ancien régime et nous avons tout le temps réclamé la publication les résultats d'audits car cela permet de savoir qui fait quoi et comment est-ce que cela se fait. C'est très important. Nous sommes donc heureux parce que notre desiderata a été satisfait », a martelé Martin Assogba.

A. T. Y