Accueil 24h au Benin La FAO évoque l’impact climatique sur la sécurité alimentaire

La FAO évoque l’impact climatique sur la sécurité alimentaire

140
0
PARTAGER

Les experts de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) ont démontré au cours du 9 ème Forum africain sur le carbone qui se déroule à Cotonou, l’impact de l’action climatique dans le secteur agricole. Dans son exposé autour du thème : accroître l’action climatique dans les secteurs agricoles, le Directeur de la Division du climat et de l’environnement de FAO, le Docteur Martin Frick a expliqué que « La plupart des études sur l’impact du changement climatique convergent pour montrer que les secteurs agricoles dans leur ensemble, sont parmi les plus vulnérables aux changements climatiques. » Il a cité l’exemple de la variation fréquente de la température, les changements dans les régimes pluviométriques comme des éléments qui réduisent les rendements des cultures. « Le changement climatique représente donc une menace majeure pour la sécurité alimentaire et les moyens de subsistance des populations surtout en Afrique. » A-t-il indiqué avant de préciser que « (…) dans le même temps, le secteur agricole possède un potentiel d’atténuation important, car les bonnes pratiques agricoles améliorent la qualité des sols et séquestrent le gaz carbonique, tout en fournissant d’innombrables autres services écosystémiques. »

Selon le Représentant de la FAO au Bénin, le Docteur Tiémoko Yo, le défi pour l’agriculture africaine est multidimensionnel. Les agricultures africaines doivent répondre aux défis de la sécurité alimentaire et de la réduction de la pauvreté, contribuer à la santé de la population et, en même temps, faire face aux défis du changement climatique en adoptant des modèles de développement agricole plus résilients et plus durables avec une faible intensité des émissions de gaz à effet de Serre.

Face à ces défis qui s’impose particulièrement en Afrique, l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture appuie au quotidien les pays membres en vue de trouver les solutions adéquates. Parmi les nombreux domaines de collaboration, la FAO et ses partenaires font la promotion de « l’agriculture intelligente face au climat pour transformer et réorienter les systèmes agricoles et alimentaires, pour soutenir efficacement le développement de l’agriculture et assurer la sécurité alimentaire sous les contraintes environnementales du changement climatique. » a expliqué le Dr Yo. Il a précisé que « Cette approche est en parfaite cohérence avec la stratégie africaine pour le développement de l’agriculture. » Et au Docteur Frick de conclure que « L’agriculture, la sécurité alimentaire, les forêts les paysages et les océans reçoivent aujourd’hui plus d’attention que jamais auparavant. C’est précisément la raison pour laquelle cette session ne pouvait pas mieux tomber. »

Finafa H.