Accueil 24h au Benin Le Front pour le Sursaut Patriotique dans la rue

Le Front pour le Sursaut Patriotique dans la rue

192
0
PARTAGER

Le Front pour le Sursaut Patriotique (FSP) a organisé dans la matinée de ce jeudi 22 juin 2017 une marche pacifique de protestation contre la gouvernance du président Patrice Talon. Composé de 26 organisations politiques, sociales et syndicales, le Front a drainé lors de cette marche des milliers de manifestants.

Partis de la Bourse du travail pour échouer à la place de l’Etoile rouge, les manifestants chantaient dansaient et scandaient des slogans hostiles au régime de Patrice Talon.

Pour Léonce Houngbadji, Laurent Métognon, Jean Kokou Zounon, Gilbert Kouessi, Paul Essé Iko, Thérèse Waounwa et d’autres ténors du FSP, c’est une marche de colère contre la profanation de la démocratie et de l’Etat de droit.
« L’avenir de la jeunesse est sacrifié. Ainsi, mêmes les compétences nationales sont méprisées au profit d’experts étrangers, recrutés de manière opaque et payés à prix d’or », ont déclaré les responsables du FSP à l’issue de la marche.

« Les pauvres gens déguerpies doivent être relogés et dédommagés. Les audits des entreprises publiques doivent être publiés. Les auteurs des crimes économiques, les ministres et hommes du Palais impliqués dans les scandales d’Icc-services, Maria-Gléta, Machines agricoles, Affaires domaniales à Cotonou, Ppea2, etc doivent être démis. Le domaine public abritant le logement du ministre des Affaires étrangères, accaparé en « prise illégale d’intérêt » par le Chef de l’Etat doit être immédiatement rétrocédé, ainsi que toutes les autres prises illégales d’intérêt. Les crimes de sang doivent être éclaircis pour la quiétude de la population », ont exigé les manifestants.

Armel TOGNON