Accueil ACotonou 40 ans d’existence de la Fécécam-Bénin: Les élus de la Fédération font...

40 ans d’existence de la Fécécam-Bénin: Les élus de la Fédération font le point de l’exercice 2016

286
0
PARTAGER
40 ans d'existence de la Fécécam-Bénin: Les élus de la Fédération font le point de l'exercice 2016

Les élus de la Fédération des caisses d’épargne et de crédit agricole mutuel du Bénin (Fécécam-Bénin) étaient, vendredi 16 juin dernier, en assemblée générale ordinaire. Il était question d’apprécier les performances de l’institution à travers les comptes de l’année écoulée.

Les festivités du quarantième anniversaire du réseau des Caisses de crédit agricole mutuel ont plané sur l’assemblée générale de la faîtière. Les élus se sont fortement mobilisés pour faire de la rencontre statutaire un tournant décisif pour relever des défis de performances de la structure financière décentralisée. « C’est une trouvaille de compte rendu annuel des activités que les dirigeants des organes doivent faire à leurs mandants. Cette obligation statutaire est indispensable afin de faire aux sociétaires, le bilan des activités de l’exercice écoulé, les difficultés rencontrées de même que les défis à relever », souligne Patrick Sottin, président du Conseil d’administration de la Fédération des caisses d’épargne et de crédit agricole mutuel du Bénin (Fécécam). Bien que l’activité de l’année écoulée se soit soldée par une baisse de 16,84 % par rapport à l’exercice précédent, l’institution a réalisé un résultat positif de près de deux milliards de francs CFA. Cette performance, soutient-il, découle des efforts consentis par l’équipe technique pour faire face à un environnement fortement concurrentiel, marqué par le développement des outils de la finance digitale. Les défis de la Fécécam, poursuit Patrick Sottin, concernent notamment l’amélioration des services aux membres et la rentabilité financière durable du réseau. « Il est impératif que nous nous retroussions collectivement les manches dans un esprit de rendement et d’abnégation afin de parvenir à des victoires plus grandes, à la prospérité et à la pérennisation de notre réseau », martèle-t-il.
Les délégués ont examiné les rapports d’activités des organes de l’institution pour l’année 2016, en particulier, le rapport d’activités du conseil d’administration, celui du comité de crédit, les états financiers, le rapport du conseil de surveillance ainsi que celui du commissaire aux comptes.
Pour Louis Biao, directeur général de l’Agence nationale de surveillance des systèmes financiers décentralisés, la Fécécam est indéniablement la première institution de microfinance du pays, avec un portefeuille d’environ un million de clients présents dans les 77 communes du Bénin et un encours de crédit d’environ 50% de l’ensemble du portefeuille des structures financières décentralisées.

Encore du grain à moudre !

Néanmoins, les résultats obtenus par l’institution ne sont pas encore à la hauteur de son potentiel. « La Fécécam a aujourd’hui tout pour réussir. Il est important que ses objectifs soient mieux achalandés pour produire des résultats », avance-t-il. Louis Biao invite surtout les élus à faire preuve de bonne gouvernance afin d’aider la direction générale à libérer les énergies, travailler dans la sérénité pour améliorer les performances de l’institution.
L’Assemblée a enregistré la présence des anciens présidents de la Fédération, en l’occurrence son premier président Mamoudou Mora qui l’a porté à sa naissance en 1993. « C’est toujours une fierté de savoir que l’arbre qu’on a planté porte des fruits qui profitent à toute la communauté. Mon souhait est que les activités de la Fécécam prospèrent davantage afin que les générations futures puissent en bénéficier », commente-t-il. Gilbert Bangana, député à l’Assemblée nationale, ancien agent de la Fécécam a également adressé ses encouragements à la direction générale et aux élus. « Je suis fier d’être issu de cette grande famille. Ce joyau, nous devons tout faire pour le préserver. La finance digitale constitue pour nous aujourd’hui une menace mais je compte sur l’expertise de nos techniciens pour en faire une opportunité », confie-t-il.
L’Assemblée générale ordinaire a été suivie d’une Assemblée générale extraordinaire marquée par le renouvellement des bureaux des instances dirigeantes de la Fécécam.

  • FécécamBénin