Accueil ACotonou Préparatifs du Cep 2017: Salimane Karimou pour le bon déroulement de l’épreuve...

Préparatifs du Cep 2017: Salimane Karimou pour le bon déroulement de l’épreuve du grimper

154
0
PARTAGER
Préparatifs du Cep 2017: Salimane Karimou pour le bon déroulement de l’épreuve du grimper

Le ministre des Enseignements maternel et primaire (Memp), Salimane Karimou, est descendu dans certains centres d’examen du Certificat d’études primaires (Cep) session de juin 2017 de Porto-Novo et d’Adjarra pour constater la mise en place du dispositif de l’épreuve sportive du grimper dans laquelle composeront également les candidats. Il a donné les dernières instructions aux responsables desdites écoles afin que tout le nécessaire soit fait et que cette épreuve puisse se dérouler dans de bonnes conditions.

Le grimper et la gymnastique sont les deux épreuves de l’éducation physique et sportive dans lesquelles composeront les candidats au Certificat d’études primaires (Cep) session qui démarre le lundi 26 juin prochain. Les deux disciplines avaient été tirées au sort le 26 mai dernier. Mais à quelques jours du démarrage de l’examen, il a été constaté que plusieurs centres d’examen n’ont pas le dispositif sportif approprié pour garantir le bon déroulement de l’épreuve. Ils n’ont pas d’aire de grimper encore moins de corde. Toutes choses qui risquent d’hypothéquer le déroulement de cette épreuve sportive dans ces centres d’examen.
L’information est remontée au ministre des Enseignements maternel et primaire (Memp). En urgence, Salimane Karimou a demandé le point des centres d’examen dépourvus du dispositif de grimper à la corde. Ce qui lui a été fait. Face à la situation, le ministère a acquis 117 portiques et 600 cordes pour doter ces écoles d’aire de grimper et de corde digne du nom.
Salimane Karimou était dans les centres d’examen des écoles primaires publiques d’Agata et de Honvié dans la commune d’Adjarra et Djlado dans la municipalité de Porto-Novo, pour aller constater de visu l’exécution de ses instructions. Il était accompagné du directeur des examens et concours de son ministère en charge de l’organisation pratique du Cep 2017. Partout où il est passé, le ministre a remarqué que les instructions n’ont pas été très bien respectées. Les portiques sur lesquelles doivent être suspendues les cordes sont implantées. Seulement l’aménagement du sol, notamment la réalisation de bac à sable devant permettre d’amortir le choc des candidats en cas de chute, n’a pas été fait. Le ministre Salimane Karimou a insisté pour que le sol soit remué jusqu’à cinquante centimètres pour éviter que les enfants se blessent en cas de chute. Les responsables des écoles sillonnées ont promis de faire diligence pour que l’aire du jeu de grimper soit prête avant le démarrage de l’examen pour favoriser le bon déroulement de cette épreuve sportive. Le ministre a officiellement remis à la direction départementale de l’Ouémé un lot de cordes à grimper destiné aux centres d’examen du département?

  • CEP2017
  • Sport grimpé
  • Examen Benin
  • Salimane Karimou
  • ministre des Enseignements maternel et primaire