Accueil ACotonou Couverture des activités de l’Assemblée nationale : Les journalistes parlementaires outillés sur les...

Couverture des activités de l’Assemblée nationale : Les journalistes parlementaires outillés sur les nouveaux médias

147
0
PARTAGER
Couverture des activités de l’Assemblée nationale : Les journalistes parlementaires outillés sur les nouveaux médias

Les journalistes accrédités au Parlement sont en formation depuis ce jeudi 8 juin à Bohicon. Ils renforcent leurs capacités par rapport aux usages et enjeux des nouveaux médias, notamment les réseaux sociaux. La formation a été ouverte par Arimi Choubadé, conseiller technique à la Communication et représentant du président de l’Assemblée nationale.

« Usages et enjeux des nouveaux médias pour une meilleure couverture des activités parlementaires ». C’est le thème central autour duquel les journalistes parlementaires renforcent leurs capacités depuis ce jeudi 8 juin. Cette formation est une initiative du Réseau des journalistes accrédités au Parlement (Rejap) appuyée par l’Assemblée nationale. Les communications de cet atelier qui dure trois jours portent sur les thèmes : « Les contours juridiques de l’utilisation des nouveaux médias », « Du bon usage des nouveaux médias » et « Journalistes accrédités au Parlement et utilisation des nouveaux médias » (cas pratique : blog et réseaux » et « Nouveaux médias : historique, impact et perspectives ». Cette dernière thématique a été le menu de la conférence inaugurale animée par Christian Parfait Ahoyo, conseiller technique au Numérique du président de l’Assemblée nationale. Le communicateur a montré la différence entre médias sociaux et réseaux sociaux qui désignent généralement l’ensemble des sites internet permettant de se constituer un réseau d’amis ou de connaissances professionnelles et fournissant à leurs membres des outils et interfaces d’interactions, de présentation et de communication. Les  réseaux sociaux les plus connus sont Facebook, Twitter, Linkedin, Viadeo, Printerest.

Pour Christian Parfait Ahoyo, même si les réseaux sociaux constituent une majeure partie des médias sociaux, ils ne comptent pas pour la totalité. Puisque selon lui, les médias sociaux qui sont un terme un peu générique dans le sens où ils regroupent toutes les plateformes sociales au sens large, et donc pas uniquement les réseaux sociaux. A titre illustratif, le conseiller technique au Numérique du président de l’Assemblée nationale cite les forums et blogs et wiki comme des médias sociaux alors qu’ils ne sont pas pour autant des réseaux sociaux en tant que tel. Christian Parfait Ahoyo n’a pas manqué d’attirer l’attentions des participants sur les risques du pouvoir des réseaux sociaux face aux médias dits traditionnels tels que le journal papier et la radio. Le communicateur a invité les acteurs de ces médias traditionnels à se réinventer face au changement de paradigme lié au Web et aux réseaux sociaux. Ils doivent s’adapter aux nouvelles technologiques et aux nouveaux outils en imaginant des stratégies innovantes pour perdurer et continuer d’exister?