Accueil ACotonou Protection des couches vulnérables: Adidjatou Mathys échange avec la fédération des handicapés

Protection des couches vulnérables: Adidjatou Mathys échange avec la fédération des handicapés

192
0
PARTAGER
Protection des couches vulnérables: Adidjatou Mathys échange avec la fédération des handicapés

Après le vote de la loi portant protection et promotion des droits des personnes handicapées par l’Assemblée nationale, Adidjatou Mathys, ministre en charge des Affaires sociales, a rencontré ce jeudi 1er juin à son cabinet, une délégation de la Fédération des associations des personnes handicapées du Bénin (Faphb). Elle a informé ses hôtes des efforts du Gouvernement pour l’application de cette loi.

Les décrets d’application de la loi portant protection et promotion des droits des personnes handicapées seront bientôt disponibles pour leur permettre de jouir de leurs droits. Adidjatou Mathys, ministre du Travail, de la Fonction publique et des Affaires sociales, a rassuré que les dix décrets d’application de la loi sont en train d’être apprêtés. Elle a expliqué aux membres de la Fédération des Associations des personnes handicapées du Bénin (Faphb) que son département n’a pas attendu le vote de cette loi pour envisager les mesures à prendre pour son application effective. Entre autres, a-t-elle informé, un comité a été mis en place pour réfléchir sur la participation des personnes handicapées au concours de recrutement dans l’administration. De même, le ministère est préoccupé par l’éducation inclusive et la formation des personnes handicapées. Dans ce cadre, a précisé Adidjatou Mathys, les services techniques de son département collaborent avec les ministères de l’Education pour l’élaboration d’un plan décennal du secteur de l’éducation prenant en compte l’éducation inclusive. « Je tiens à faire observer que le Gouvernement du Bénin a affiché sa ferme volonté d’accorder à la personne handicapée une place de choix au sein de notre société », a-t-elle assuré à ses hôtes. Pour elle, il s’agit de permettre à cette catégorie de personnes d’avoir accès aux divers services et d’avoir satisfaction à leurs nombreux problèmes. « C’est pourquoi j’ai fait du handicap, domaine phare de mon programme de protection des couches vulnérables (Ppcv) », a-t-elle indiqué. Dans ce cadre, elle a envisagé l’appareillage des élèves sourds, une aide technique pour la mobilité des personnes handicapées et à leurs structures d’encadrement.
La présidente de la Fédération des Associations des personnes handicapées du Bénin (Faphb), Géronime Tokpo, s’est félicitée de l’implication personnelle du ministre du vote de la loi portant protection et promotion des droits personnes handicapées. Le vote de cette loi a toujours été la principale préoccupation de la Fédération, a souligné la présidente de la Faphb. Au regard des mesures envisagées par le ministre, elle a salué la mise en place du comité de réflexion sur la participation des personnes handicapées au concours de recrutement dans l’administration. Selon elle, ces mesures portent des fruits puisque les personnes handicapées sont autorisées à prendre part au concours de recrutement des auditeurs de justice. Géronime Tokpo a aussi exprimé ses attentes, notamment la mise en place d’une politique spéciale de recrutement des personnes handicapées dans la fonction publiques, la réactivation du Fonds national de solidarité, des équipements des réseaux départementaux, la prise des décrets d’application de la loi votée en leur faveur.