Accueil ACotonou Conférence internationale sur les océans à New York : Le Bénin prépare...

Conférence internationale sur les océans à New York : Le Bénin prépare son document de stratégie nationale

236
0
PARTAGER
Conférence internationale sur les océans à New York : Le Bénin prépare son document de stratégie nationale

L’Organisation des Nations Unies organise, du 5 au 9 juin prochain à New York aux Etats-Unis d’Amérique, une conférence internationale sur les océans. En prélude à ces assises, il s’est ouvert ce mardi 23 mai à Porto-Novo, un atelier national qui regroupe les différents acteurs du secteur des océans pour l’élaboration d’une fiche-synthèse à présenter par la délégation béninoise lors de ces travaux à l’Onu.

La problématique de la gestion des océans est au cœur d’un atelier de deux jours à Porto-Novo. Les travaux regroupent des représentants des différents ministères dont celui chargé de l’Environnement en tête de pont, des fonctionnaires du Programme des Nations Unies pour le développement (Pnud), des experts du domaine des océans, des députés à l’Assemblée nationale, des cadres de la Marine marchande, des acteurs de la Société civile et des médias ainsi que des gestionnaires de l’environnement océanique et côtier béninois.
Pendant deux jours, cet aéropage de participants aura à réfléchir et à adopter une fiche-synthèse nécessaire à l’argumentaire à présenter à New York aux Etats-Unis d’Amérique lors de la conférence internationale des Nations Unies sur les océans prévue pour se dérouler du 5 au 9 juin prochain. Il s’agira en fait pour le Bénin d’élaborer son document national qui ressort son engagement volontaire et son « Appel à l’action » dans la mise en œuvre de l’Objectif 14 du développement durable (Odd 14) relatif à la bonne gestion des océans.
Pour le directeur général de l’Environnement et du Climat, Martin Pépin Aïna qui a ouvert les travaux au nom du ministre en charge du Cadre de vie, les océans jouent un rôle important dans l’équilibre social, économique et environnemental dans tous les pays au monde. Source d’eau, de chaleur et d’oxygène, ils participent à de nombreux processus biologiques et chimiques et jouent un rôle capital dans la régulation du climat. Plus de 50% de la population mondiale vit sur les côtes. Les océans fournissent du travail à près de 14 millions de personnes dans le domaine de la pêche et de l’aquaculture.
Malgré leur importance, les océans sont soumis à de très fortes perturbations anthropiques telles que la surpêche, la population de déchets industriels et agricoles, les émissions de gaz à effet de serre et le développement des zones côtières. Lesquelles perturbations portent gravement atteinte à la santé des océans, souligne Martin Pépin Aïna. Le Bénin n’échappe pas à cette situation. Ici, la mer fait face à plusieurs pressions telles la pollution par les boues de vidange, le phénomène de ballastage et le rejet des déchets phosphatés dans la mer du côté d’Hilacondji à Grand-Popo par une usine d’exploitation de phosphate installée à Kpémé au Togo. Le Bénin n’est pas resté inactif face cette tendance inquiétante, rappelle le directeur général de l’Environnement et du Climat. Une politique de gestion durable de la mer a été adoptée en lien avec la convention d’Abidjan en Côte d’Ivoire.
L’atelier de Porto-Novo qui réunit acteurs et gestionnaires de l’environnement océanique et côtier apparait donc comme une chance pour le renforcement de la coopération en matière de protection et de mise en valeur des océans. Les travaux sont meublés par plusieurs communications portant notamment sur la problématique de l’Odd 14, sa domestication en lien avec les objectifs de la conférence onusienne prochaine, les difficultés de la gestion de l’espace maritime du Bénin et les engagements pris par le Bénin en matière de gestion du littoral et de l’espace maritime national et de ses perspectives. Ces différentes thématiques, aux dires du représentant du Pnud, Constant Houndénou, témoignent de la nécessité pour le Bénin de mettre en œuvre des actions fortes pour contribuer à la gestion saine des océans.